Logo Lépi'Net

Les Carnets du Lépidoptériste Français

Noctuidae Noctuinae

Orthosia gothica L.

La Gothique

Nourriture de la chenille : Très polyphage


Références : Liste Leraut 1997 : n°4798 / Guide Robineau (2007) : n°1451

Orthosia gothica L. adulte - ©Philippe Mothiron
Mâle, Verneuil-sur-Seine (Yvelines), 17 mars 2010. Photo Philippe Mothiron.
Orthosia gothica L. adulte - ©Philippe Mothiron Orthosia gothica L. adulte - ©Philippe Mothiron Orthosia gothica L. adulte - ©Philippe Mothiron  Chenille de Orthosia gothica L. - ©Philippe Mothiron

Etat carte : à actualiser

Voir texte ci-dessous

A propos des cartes


Voir d'autres photos :

Répartition française : Probablement toute la France.

Pour en savoir plus...

O. gothica mâle - Verneuil-sur-Seine (Yvelines), 6 mars 2011.
Comment la reconnaître ?

Orthosia gothica est une Noctuelle de taille moyenne ( 33 à 39 mm d'envergure).

Ce papillon présente presque toujours un dessin noir caractéristique en forme de "C" aux ailes antérieures. Toutefois, ce dessin peut être plus ou moins large, voire, chez quelques rares individus, se fondre dans le fond de l'aile comme chez l'exemplaire femelle ci-dessous :

forme femelle Orthosia gothica, Plogonnec (Finistère), 4 mai 1992.

La femelle se distingue du mâle essentiellement par ses antennes filiformes (celles du mâle sont nettement pectinées).

Orthosia gothica présente une ressemblance superficielle avec d'autres Noctuelles ornées d'un dessin en forme de "C", la plus commune étant probablement Xestia c-nigrum (le C-noir). La comparaison des deux espèces montre de nombreuses différences, dont la forme de la tache (qui ressemble plus à un "V" évasé chez le C-noir), la présence chez la Gothique d'un tiret noir supplémentaire, etc. Notamment, l'intérieur du "C" est très éclairci chez le C-noir, ce qui n'est pas le cas chez la Gothique.

Comparaison mâles O.gothica - X.c-nigrum
Où, quand, comment la rencontrer ?

La Gothique peut se rencontrer dans toute la France et dans toutes sortes de milieux, avec une préférence pour les forêts de feuillus. En montagne, elle peut se trouver jusqu'à au moins 2000 mètres d'altitude.

Elle vole en une seule génération continue de fin janvier à fin juin selon les années et selon l'altitude.

Les imagos sont fortement attirés par la lumière, dès la tombée de la nuit, et il peuvent venir en nombre lors des soirées favorables. On les rencontre également butinant sur les chatons des Saules marsault.

Premiers stades

La chenille mesure 3 à 4 cm à taille maximale. Dans ses formes les plus caractéristiques, elle est vert clair, ornée d'une large bande latérale blanche. Mais il existe également des formes plus difficiles à reconnaître, plus foncées ou présentant une bande latérale fine. Parfois la bande blanche est surmontée d'un liseré foncé plus ou moins diffus. Ces différentes variations peuvent entraîner notamment des confusions avec les chenilles de Orthosia incerta ou Orthosia gracilis.

Ci-dessous deux formes différentes de la chenille au dernier stade :

Chenille dernier stade O. gothica

Chenille dernier stade O. gothica

Elle vit sur de nombreux feuillus, arbustes, plantes basses. C'est probablement l'espèce la plus polyphage du genre.

La chrysalide hiberne.

Est-elle menacée ?

La Gothique est largement répandue et présente peu d'exigences écologiques. Aucune menace ne semble peser sur elle .